Présentation - > Historique
 

La s.a. J. FORGET C.E.A. a été créée en juillet 1993.

Cependant, l'activité de montage d'armoires électriques de puissance et d'automatisme existe à Virton depuis 1973. C'est à cette époque que, sous la dénomination "Bumalec", les premiers tableaux électriques principalement destinés aux installations de chauffage sont fabriqués.

Bumalec se développe et, en 1985, s'installe sur le zoning industriel de Latour-Virton. La fabrication d'armoires de puissance suivant IEC 439 et le montage de poste de transformation sont alors les principaux produits sortant des ateliers.

En 1992, le capital change de mains et les nouveaux propriétaires mettent moins d'un an pour précipiter la société vers le dépôt de bilan.

Six mois plus tard, la s.a. J. FORGET C.E.A. reprend l'activité avec cette fois un actionnariat moins dispersé. Son fondateur Jules Forget ayant réussi à garder la totalité de sa clientèle, l’entreprise maintient son chiffre d’affaire, puis l’accroit en même temps que sa notoriété se développe.

Les années 2000 voient un accroissement du personnel tant du côté de l’atelier que du côté du dessin électrique et de la programmation d’automatismes. La technologie progresse, le métier évolue, la nécessité d’adaptation est au cœur des préoccupations. La part du chiffre d’affaire à l’exportation croît et la clientèle se diversifie, touchant maintenant des secteurs variés du monde industriel.